La France va mal, à qui la faute ? Introduction

La population française ne va pas aussi bien que l’on ne le pense. Certes nous vivons plus vieux, mais l’espérance de vie en bonne santé, elle, diminue. Les chiffres de l’obésité, du diabète, du cancer, des maladies chroniques et cardio vasculaires sont toujours en hausse.

Pourtant les actions pour lutter contre tout cela ne manquent pas. Le gouvernement se gratte la tête depuis maintenant 20 ans pour tenter de stopper l’hémorragie. PNNS, manger bouger, 5 fruits et légumes par jour, parcours du coeur. La liste est longue mais pourtant rien n’y fait, les chiffres sont toujours à la hausse. Est ce un problème de moyens, de mauvaise communication, d’un problème culturel ou le problème vient il d’ailleurs ?

Vient il des industriels ? Ces grandes machines à profit monopolisent nos rayons en fournissant toujours plus de références, de produits. Sommes nous victime d’un phénomène d’abondance pour la première fois de notre histoire ? Quel est l’inéret de ces grands groupes ? Est ce notre santé, notre sécurité ou tout simplement le profit ?

Et puis viendra alors la question des lobbys, ces acteurs de l’ombre qui influencent les grandes instances pour protéger leurs intérets.

Ou alors le problème vient encore d’ailleurs. Gluten, lait de vache, acide gras saturés et trans, bio, pesticides, additifs chimiques, qualité de l’eau, pollution, fast food. La liste des suspects appelés à la barre est longue.

On pourrai se poser la question aussi d’un point de vue plus large, d’un point de vue sociétal et de mentalité. Quelle est la place des professionnels de santé dans cette épidémie ? La place des médias et des réseaux sociaux ?

Et enfin, la notre. Quelle est notre place dans tout cela ? Sommes nous victimes ou coupables du système ? Avons nous les moyens de lutter contre cette tendance ? Est qu’un espoir est envisageable ?


A travers cette série d’article nous étudierons en prodondeur les rôles et impacts de chaque acteur pour essayer de déméler le vrai du faux car aujourd’hui une réelle chasse à la sorcière s’opère. Le gras est pointé du doigts, le sucre, la pollution, la viande, le gluten. Au final on s’y perd et on a aucune réponse ! Il est temps de se poser les bonnes questions. Mais pour cela il faut avoir tous les éléments en main. J’espère que cette série d’articles vous aidera à mieux comprendre le monde qui nous entoure, et qu’un long chemin est fait avant de mettre notre nourriture dans l’assiette.

christopher gabez