Condiment au goût unique, intense et rafraîchissant, le gingembre est de plus en plus utilisé dans la cuisine des français.

Depuis plus de 6000 ans, ce sont les rhizomes (partie souterraine) du plant de gingembre que l’on utilise, et tout autant en cuisine qu’en médecine. Originaire d’Asie, le gingembre est très populaire dans les pays orientaux, occupant notamment une place de choix dans la cuisine indienne.

Depuis longtemps utilisé pour sa capacité à prévenir les nausées et les vomissements dus à une grossesse, au mal des transports ou à une opération, le gingembre est incorporé dans certains produits pharmaceutiques. Les consommateurs peuvent se le procurer sous plusieurs formes: frais, mariné, confit ou séché. Il est également présent dans plusieurs produits commerciaux, dont des boissons et des desserts. Avis aux intéressés, certains peuples le vénèrent encore pour ses vertus aphrodisiaques!

Valeur nutritive

Contenant plus d’une quarantaine de composés antioxydants différents, le gingembre est à intégrer à nos menus régulièrement. Fait intéressant, certains de ces composés seraient résistants à la chaleur, et même plus efficaces une fois cuits. Une consommation régulière de gingembre diminuerait le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Combiné à l’ail ou à l’oignon, il acquiert un pouvoir antioxydant encore plus impressionnant.

Des études révèlent de plus que le gingembre faciliterait la digestion en augmentant la sécrétion de bile. D’autres études, présentement en cours, tentent de prouver qu’une des composantes du gingembre pourrait empêcher d’agir la toxine E. coli, responsable des diarrhées. À suivre! Le gingembre moulu contient beaucoup de manganèse, tandis que le gingembre frais renferme une bonne dose de cuivre.