Le problème du tout ou rien

Bien trop souvent on entend dire que tel produit est mauvais et qu’un autre est bon. Ce mode de pensée est trop restrictif et stéréotypé.  Aucun produit n’est à éviter, il sera juste question de quantité et de fréquence. Il est clair qu’un produit très riche en acide gras saturés sera catalogué comme un mauvais aliment, mais il ne faut pas oublier que le corps a tout de même besoin de ce type d’acide gras pour fonctionner. Mais encore une fois il sera question de fréquence et de quantité. Ce type d’aliment n’est pas à consommer tous les jours dans des quantités importantes mais incorporé intelligemment dans un régime ces aliments peuvent être une source de plaisir non négligeable, la diet doit faire du bien à votre corps mais aussi à votre esprit. Il n’y a pas d’aliments magiques malheureusement. Avoir les meilleurs ingrédients ne fera pas forcément un grand plat si le cuisinier ne sait pas s’en servir. En nutrition c’est la même chose, il faut apprendre au fur et à mesure pour maîtriser toutes les petites subtilités de chaque aliment et de les exploiter au mieux.

christopher gabez